Thursday 19th October 2017,
iPhone-6g

Les futures innovations d’Apple

iRadio

Dernière rumeur en date, l’iRadio lancée par Apple serait proposée au niveau mondial sur tous les terminaux iOS d’Apple. Bien qu’à première vue anodine, iRadio proposerait diverses fonctionnalités que l’on peut imaginer : possibilité de choisir le genre de la radio par thème, achat de la musique écoutée via l’Appstore, annonces des produits en avant-première… La radio pourrait ainsi permettre à Apple de réaliser plusieurs projets :

La publicité

Via sa radio, la firme à la pomme, comme toute radio, diffuserait vraisemblablement des publicités, mises au préalable aux enchères, via sa plateforme iAds déjà existante. De nombreuses sociétés, parmi lesquelles les éditrices d’application, seraient vivement intéressées : les personnes écoutant la radio étant des possesseurs d’iPhone, une cible de choix, la demande de la part des annonceurs devraient être importante, au grand bonheur d’Apple. Par la même occasion, Apple s’assurera de la diffusion de ses propres annonces publicitaires aux moments les plus opportuns.

Son premier média

En se lançant dans la radio, la firme de Cupertino pourrait enfin contrôler un média elle-même. Jouant jusque-là des médias, parfois avec brio, parfois beaucoup moins, Apple pourrait diffuser ce qu’elle souhaite diffuser, en le contrôlant. On imagine par exemple la retransmission (et la traduction) de la keynote de l’iPhone 6 en direct à la radio, ou bien l’annonce surprise de la présentation d’un nouveau produit que nous vous citons ci-dessous.

Augmenter les ventes de l’Appstore

Avec sa nouvelle iRadio, Apple pourrait proposer la vente directe du son proposé : une nouvelle musique de David Guetta découverte sur la radio serait alors disponible à l’achat sur l’Apple Store d’Apple. L’entreprise américaine faciliterai ainsi les achats impulsifs, avec au final un chiffre d’affaires en forte hausse.

Puissance vis à vis des maisons de disque

En augmentant sensiblement les ventes de musique en tout genre, Apple serait (encore plus) en position dominante. Elle pourrait proposer aux maisons de disque de diffuser leurs musiques sur sa radio en échange d’une baisse de leur marge sur la vente finale de musique sur le Store. Les maisons de disque devraient toutefois pouvoir en sortir gagnante : baisser les marges mais vendre beaucoup plus de disques et même éventuellement révéler un jeune chanteur jusque-là inconnu, ce ne serait donc pas à leur désavantage. Ni à celui d’Apple.

Une innovation d’Apple qui ne manquerait donc pas d’avantage, mais qui reste encore à être prouvée. L’information ayant été donnée par de grands journaux parmi lesquels le New York Times, il ne devrait pas être question ici de fausses rumeurs. Reste le suspense de la date et des caractéristiques exactes de cette radio, qui devrait à n’en pas douter regorger d’innovations. C’est du moins ce qu’Apple a intérêt à faire.

L’iWatch

L’iWatch a été présenté officiellement lors de la Keynote du 9 septembre 2014.

iWatch

L’iWatch a fait énormément de bruit il y a quelques mois dans les médias : il s’agirait ici d’une montre faisant office d’assistant : il serait ainsi possible grâce à Siri équipant déjà l’iPhone 6 de demander des informations sur une destination, qui pourrait permettre l’envoi de SMS, MMS et peut-être même de passer des coups de fils. L’avantage premier de l’iWatch étant le fait qu’il s’agirait avant tout d’une facilité d’utilisation : l’avenir passe peut-être par les montres sans que nous le sachions encore. Dans quelques décennies, il serait tout à fait envisageable que nous ne communiquions qu’avec des technologies se mettant au poignet. Avec une autonomie de plusieurs journées et proposant un podomètre (permettant de comptabiliser le nombre des pas effectués chaque jours), on pourrait imaginer un nombre incalculable d’applications en rapport avec le bracelet : bruleur de calorie, jeux, compteur… Il existe actuellement des bracelets (sans écrans) sur la marché, parmi lequel le Jailbone ou le Flex, dont les caractéristiques sont disponibles sur internet et résument assez bien le très vaste secteur et les nombreuses caractéristiques possibles. Que les lecteurs se rassurent : l’iWatch devrait aussi donner l’heure.

L’iTV

Le projet de l’iTV serait selon certaines sources en standby. Raison à cela, les grandes entreprises du secteur de la cinématographie refuseraient la proposition de prix avancée par Apple. En plus de la télévision en elle-même de qualité extrêmement haute et particulièrement design, la multinationale proposerait aux consommateurs via connexion internet de charger le film de leur choix. Moyennant rémunération, les consommateurs pourraient alors choisir les films qu’ils souhaiteraient regarder. De même, rien n’empêcherait Apple de diffuser quelques publicités, que ce soit de sa propre marque ou bien d’entreprises prêtes à y mettre le prix. Enfin, les iTV pourraient proposer de nouveaux jeux via des applications avec une qualité jusque-là inégalée demandant le rachat de l’application disponible sur iPhone mais n’étant pas graphiquement compatible. C’est les développeurs qui vont être contents : il s’agira pour eux d’une rentrée d’argent considérable. Apple ne devrait elle non plus pas rester en reste : les actionnaires devraient être satisfaits.

L’iPhone 6

La présentation de l’iPhone 6 a eu lieu le 9 septembre 2014 lors de la conférence d’Apple.

iPhone 6

Toute la planète l’attend, et il n’y a de ce côté aucun soucis à se faire : l’iPhone 6 sera bel et bien proposé à la vente d’ici quelques mois, bien qu’il reste encore difficile d’évaluer la date exacte. On l’évalue selon rumeurs et prédictions par rapport aux années précédentes entre la fin d’été et l’automne. On sait toutefois peu sur les caractéristiques de l’iPhone 6 : écran plus grand dépassant les 4 pouces, bouton home remplacé par une dalle tactile, couleur de l’iPhone revue proposant diverses couleurs aux consommateurs, insertion de la technologie NFC permettant le paiement sans contact dans les commerces de proximité, iPhone 6 plus léger et plus fin, processeur plus puissant… Bien des innovations sont espérées mais il est beaucoup trop tôt pour l’instant pour avoir des sources fiables. A défaut, rien ne nous empêche donc de parler des rumeurs, d’analyser les brevets déposés par Apple et les éventuelles fuites d’information ou produits de la part d’Apple et de ses sous-traitants. Il faut toutefois toujours garder à l’esprit la possible mauvaise information divulguée par les médias. C’est le risque de détailler et parler d’un produit qui n’est pas encore présenté au grand public.